15/06/2009

COURCELLES-Gestion du temps de présence

Courcelles026%20(3)

 

Vendredi après-midi je suis retournée sur mon ancien lieu de travail, j'y ai passé 35 ans, enfin 31 d'occupation effective.

 

L'accès se fait par l'arrière du bâtiment, tout y est aménagé,

je franchis le sas et me retrouve dans un monde inconnu, quel luxe...

Ascenseur, escalier en marbre?? ou pierre bleue?? j'opterais quand même pour le marbre, enfin que celui qui connait me renseigne...

Pour l'escalier vers l'étage supérieur ce fut une bataille de longue haleine de la part de la délégation syndicale (j'en faisais partie) car toute la structure était en bois,

je me souviens il y a 40 ans l'escalier était déjà à l'ordre du jour lors de rencontres avec le collège. A cette époque il n'y avait aucune issue de secours pour le personnel travaillant à l'étage.

Je suis heureuse de voir qu'après autant d'années il y a eu aménagement.

 

Une deuxième chose a attiré mon attention

 

 

pointeusezx50-s

 

 

une horloge de pointage avec reconnaissance de la main (plus possible de tricher hein les amis!!)

 

 

hp1000

 

 

J'ai interrogé quelques membres du personnel sur cette pointeuse,

j'ai demandé si on avait restauré l'horaire à la carte comme il y a quelques 20 ans, non non et non,

il s'agit uniquement de contrôler et de sanctionner,

sanctionner qui???

comme par le passé uniquement les employés de Courcelles car sur les autres sites (chantier, antennes administratives dans les autres communes de l'entité) ON NE POINTE PAS.

 

"Supprimons donc cet machine diabolique" qui ne deviendrait "bénéfique" qu' avec un horaire variable.

 

Rien de changé à l'horizon à l'exception de cette image luxueuse qu'a l'habitant quand il se rend dans les bureaux.

Je parierais que ce visiteur d'un jour préfèrerait voir une amélioration de sa rue (à titre d'exemple la rue Jean Friot)

 

Le mot de la fin a été donné par quelques personnes présentes dans les bureaux (pas toutes bien entendu)

 

"On se plaignait des anciens, maintenant c'est devenu une dictature"

 

Affaire à suivre......