16/07/2009

ELECTRABEL- centrales nucléaires (suite) impôt NUL

Je vous disais qu'Electrabel évitait l'impôt grâce à des échappatoires/

 

La 1ère: Transfert de ses bénéfices vers la France

 

Les centrales nucléaires d'Electrabel engrangent un bénéfice net de presque 2 milliards d'euros par an.

Ces montagnes d'or sont transférées en France grâce à une technique très subtile.

 

Quand GDF Suez a acheté Electrabel, le géant français de l'énergie a parqué une grande partie de sa montagne de dettes chez la très rentable Electrabel: 29 milliards d'Euros.

Et c'est Electrabel qui rembourse cette dette colossale avec les bénéfices des centrales nucléaires belges.

En 2008, les intérêts s'élevaient à 1,2 milliard d'euros.

De ce fait, le bénéfice net en Belgique se mue en peau de chagrin, alors qu'au siège central à Paris, le tiroir-caisse tinte en permanence.

 

Extrait de Solidaire.be journal du PTB

 

la 2e échappatoire suivra......

01:41 Écrit par travaillons ensemble dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : electrabel, gdf suez, impot, echappatoire, dettes, centrales nucleaires |  Facebook |

Commentaires

... Un montage très subtil !!!
Il était déjà bien rôdé avec les centres de coordinnation que remplace maintenant les intérêts notionnels.
94 millions d'euros de crédit d'impôt pour électrabel pour l'année fiscale qui vient de se terminer.
Chapeau bas à notre ministre des finances, fossoyeur du social en Belgique avec tous ces "amis" riche et bien protéger.
Amitié.

Écrit par : Universel | 22/07/2009

Les commentaires sont fermés.