27/06/2009

HEP Cher Ministre Tu nous as tout pris....

 

Toi qui devrait savoir compter

pour faire vivre l'ouvrier

tu nous a vaguement oubliés

Petits sur ta main de banquier

 

 

G0131511

 

 

Il ne nous reste rien,

assis sur ma valise,

je vogue sur l'eau

espérant avec ma malette

pécher un gros poisson

qui nourrira peut-être ma famille

 

G0119620

 

 

J'essaierais bien de devenir jardinier,

j'aurais des légumes à manger,

mais quand je travaillais,

je n'ai appris,

qu'à regarder des fleurs la beauté

 

G0119616

 

 

Ma femme profite encore de son café,

le reste tu lui as volé,

par tes taxes,

de tout tu l'as privée,

elle n'a plus que ses yeux

pour pleurer de n'être pas banquier

 

G0131516

 

 

 

toi le grand financier,

le clown en toi m'a fait rigoler,

mais tu n'es pas le seul,

d'autres t'accompagnent,

pour tirer sur les ficelles

des polichinelles que tu souhaiterais nous voir devenus,

 

G0131483

 

 

Ne t'en fais pas cher financier,

il n'y a que dans tes rêves

que tu nous vois transformés de la sorte,

bientôt nous briserons nos entraves,

au feu nous allons aller

nous te montrerons ce qu'est un ouvrier

qu'un jour tu as jeté dans le bourbier....

 

 

che-guevara-sm

 

01:11 Écrit par travaillons ensemble dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : financier, banquier, ouvrier, faim, valise, jardinier |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.